Nous joindre au 06 22 60 33 82 clubplongeekool@yahoo.fr
Club Plongée Kool - 100% satisfait !

Formation N1 à N5

Niveau 1

Profil général

Le plongeur Niveau 1 (N1) est capable de réaliser des plongées d’exploration jusqu’à 20 m de profondeur, au sein d’une palanquée, avec un Guide de Palanquée (GP) qui prend en charge la conduite de la plongée.

Ces plongées sont réalisées dans le cadre d’une organisation sécurisée, mise en place par un Directeur de Plongée (DP), selon les règles définies par le Code du Sport (CdS).

Ce plongeur :

  • Sait s’équiper, s’immerger, s’équilibrer et évoluer.
  • Sait prévenir pour lui-même les incidents de plongée.
  • Sait aider un équipier en attente de l’intervention du GP.
  • Sait recevoir si besoin l’aide du GP ou d’un équipier.
  • Sait appliquer les consignes données par le GP.

Conditions d’accès à la formation

Etre âgé de 14 ans au moins à la date de délivrance (autorisation d’un responsable légal pour les mineurs).

L’âge minimum requis peut être abaissé à 12 ans dans les conditions suivantes :

  • Demande volontaire de l’intéressé(e).
  • Demande des parents au président du club ou au responsable de la structure commerciale agréée.
  • Avis favorable du moniteur et du président du club ou du responsable de la structure commerciale agréée.
  • Présentation d’un certificat médical favorable à la préparation et à la délivrance de ce brevet, délivré par un médecin fédéral ou un médecin spécialisé. Ce certificat devra être présenté dès l’entrée en formation.

Passerelle niveau 1 FFESSM avec PADI Open water

Le plongeur niveau 1 FFESSM, âgé de 14 ans au moins peut obtenir le brevet de PADI open water diver

Où demander ?

La demande se fait auprès de votre club et l’instructeur PADI en statut d’enseignant actif.

Pour cela il doit :

  • Avoir fait valider 4 plongées en milieu naturel (éventuellement effectuées pendant la formation) sur son carnet de plongée, son passeport ou sur une fiche justificative.
  • Suivre auprès d’un instructeur PADI en statut d’enseignant actif une information concernant « le système PADI et les différents niveaux PADI».

La demande se fait auprès du club sur présentation des pièces justificatives suivantes :

  • Brevet de plongeur niveau 1 de la FFESSM (copie de la carte double face FFESSM/CMAS)
  • Justification de 4 plongées au moins en milieu naturel (copie issue du carnet de plongée, ou mention sur passeport, ou fiche justificative remplie)
  • Chèque suivant tarif en vigueur.

Procédure administrative

L’instructeur PADI fait remplir et signer une enveloppe PIC au plongeur et lui délivre :

  • La carte nominative temporaire portant la mention : “PADI open water diver”.

Le plongeur recevra directement à son adresse la carte définitive par la voie administrative habituelle.

Le livret de certification P1 est téléchargeable ici

Niveau 2

Profil général

Le plongeur Niveau 2 (N2) est capable de réaliser des plongées d’exploration :

  • Jusqu’à 20 m de profondeur, au sein d’une palanquée, en autonomie, sans Guide de Palanquée (GP), avec un ou deux équipiers majeurs ayant, au minimum, les mêmes compétences et en présence d’un Directeur de Plongée (DP) sur le site qui donne les consignes relatives au déroulement de la plongée.
  • Jusqu’à 40 m de profondeur, au sein d’une palanquée, avec un Guide de Palanquée (GP) qui prend en charge la conduite de la plongée.

Ces plongées sont réalisées dans le cadre d’une organisation sécurisée, mise en place par un Directeur de Plongée (DP), selon les règles définies par le Code du Sport (CdS).

Ce plongeur :

  • Est autonome pour s’équiper, s’immerger, s’équilibrer, évoluer et s’orienter.
  • Sait prévenir pour lui-même les incidents de plongée.
  • Sait aider un équipier en attente de l’intervention du GP et intervenir auprès d’un équipier en difficulté
  • dans le cadre d’une palanquée autonome.
  • Sait recevoir si besoin l’aide du GP ou d’un équipier.
  • Sait appliquer individuellement et collectivement les consignes données par le GP ou le DP suivant le cas.

Cette certification est le niveau de plongeur minimum requis pour accéder au brevet d’Initiateur.

Conditions d’accès à la formation

  • Etre âgé de 16 ans au moins à la date de délivrance (autorisation d’un responsable légal pour les mineurs).
  • Etre titulaire du brevet de plongeur Niveau 1 (N1) de la FFESSM ou d’une certification dont les aptitudes sont jugées équivalentes pour débuter la formation.

Passerelle niveau 2 FFESSM avec PADI advanced

Le plongeur niveau 2 FFESSM âgé de 16 ans au moins peut obtenir le brevet de PADI advanced open water diver

Où demander ?

La demande se fait auprès de votre club et l’instructeur PADI en statut d’enseignant actif.

Lors de la demande, le plongeur niveau 2 devra pouvoir justifier (par carnet de plongée, ou par mention portée sur passeport, ou par fiche justificative) de 3 plongées distinctes dont 1 plongée profonde, 1 plongée d’orientation sous-marine avec instruments et une plongée à thème choisie parmi les thèmes distincts suivants (plongée en altitude, identification de poissons, plongée depuis un bateau, plongée en dérive, plongée en épave, plongée en maîtrise de flottabilité, plongée à multi-niveaux et avec ordinateur, plongée naturaliste, plongée de nuit, plongée photographie sous-marine, plongée recherche et récupération d’objets, plongée en scooter sous-marin, plongée en vêtement étanche, plongée vidéographie subaquatique).

Les 3 plongées dûment décrites ci-dessus auront éventuellement été réalisées pendant la formation au niveau 2. Il suffira au moniteur ayant délivré le niveau 2 de fournir la justification de ces 3 plongées en remplissant directement le carnet de plongée, ou en portant mention sur le passeport, ou en établissant une fiche justificative.

Une fois ces éléments vérifiés, et avant de faire la demande du brevet de « PADI advanced open water diver », le plongeur niveau 2 de la FFESSM devra :

  • Effectuer auprès d’un Instructeur PADI en statut actif une révision des connaissances qui portera sur les connaissances générales d’un plongeur de ce niveau, la Table de Plongée Loisir, le système PADI.
  • Effectuer sous la supervision directe d’un Instructeur PADI en statut actif une plongée de validation montrant son aisance dans l’eau et la maîtrise des paramètres de sécurité.

Quelles pièces faut-il présenter ?

  • Brevet de plongeur niveau 2 de la FFESSM (copie de la carte double face FFESSM / CMAS).
  • Justification des 3 plongées obligatoires et de la plongée de validation telles que décrites ci-dessus copie issue du carnet de plongée, ou du passeport, ou de la fiche justificative).
  • Certificat médical établi depuis moins d’un an (si plongées nécessaires) par médecin établi en France.
  • Chèque établi à l’ordre au club, suivant tarif conseillé en vigueur.

Procédure administrative

L’instructeur PADI fait remplir et signer une enveloppe PIC au plongeur et lui délivre :

  • La carte nominative temporaire portant la mention : “PADI advanced open water diver”.

Le plongeur recevra directement à son adresse la carte définitive par la voie administrative habituelle

Le livret de certification P2 est téléchargeable ici

Niveau 3

Profil général

Le plongeur Niveau 3 (N3) est capable de réaliser des plongées d’exploration en autonomie :

  • Jusqu’à 40 m de profondeur, au sein d’une palanquée, en autonomie, sans Guide de Palanquée (GP), pour
    des plongeurs ayant, au minimum, les mêmes compétences, sans présence d’un Directeur de Plongée (DP)
    sur le site.
  • Jusqu’à 60 m de profondeur, au sein d’une palanquée, en autonomie, sans Guide de Palanquée (GP), pour
    des plongeurs ayant, au minimum, les mêmes compétences, et en présence d’un Directeur de Plongée (DP)
    sur le site qui donne les consignes relatives au déroulement de la plongée.

Ces plongées sont réalisées dans le cadre d’une organisation sécurisée, selon les règles définies par le Code
du Sport (CdS).

Ce plongeur :

  • Est autonome pour s’équiper, s’immerger, s’équilibrer, évoluer et s’orienter.
  • Sait prévenir pour lui-même les incidents de plongée.
  • Sait recevoir ou fournir de l’aide à un équipier en cas de difficulté.
  • Sait appliquer individuellement et collectivement les consignes données par le Directeur de Plongée (DP).
  • Sait choisir un site de plongée.

Les prérogatives du plongeur de Niveau 3 sont définies par le Code du Sport (annexe III-14b). Sa formation générale et notamment sa qualification RIFAP, l’expérience qui y est liée, font de ce diplôme le degré ultime de la formation technique du plongeur. Il est de plus à même d’évoluer et d’intervenir au sein d’une palanquée constituée de plongeurs de niveaux hétérogènes et non conduite par un Guide de Palanquée.

En outre, la carte CMAS 3* de la FFESSM qui lui est délivrée au regard de son diplôme offre des prérogatives plus importantes hors des frontières françaises, en fonction des législations et règlementations locales. (Attention toutefois lorsqu’il s’agit d’accompagner des groupes organisés français qui conditionnent l’éventualité de l’application du Code du Sport, y compris à l’étranger; le Niveau 3 français ne saurait alors être reconnu au titre de Guide de Palanquée).

Cette certification est le niveau de plongeur minimum requis pour accéder au brevet de Guide de Palanquée.

Conditions d’accès à la formation

  • Etre âgé de 18 ans au moins à la date de délivrance.
  • Etre titulaire du brevet de plongeur Niveau 2 (N2) de la FFESSM ou d’une certification dont les aptitudes sont jugées équivalentes pour débuter la formation.
  • Etre titulaire du RIFA Plongée FFESSM à la date de délivrance.
  • Passerelle niveau 3 FFESSM avec PADI Rescue

Le plongeur niveau 3 FFESSM peut obtenir le brevet de PADI rescue

Où demander ?

La demande se fait auprès de votre club et l’instructeur PADI en statut d’enseignant actif.

Le plongeur niveau 3 de la FFESSM devra effectuer auprès d’un Instructeur PADI en statut d’enseignant actif, une révision qui portera sur les connaissances générales d’un plongeur de ce niveau, la Table de Plongée Loisir, le système PADI. Par ailleurs le plongeur devra réaliser auprès d’un instructeur PADI en statut d’enseignant actif les exercices

suivants, spécifiques au « Rescue » :

  • Effectuer les scénarios de sauvetage 1 à 4 du cours de Rescue PADI, en milieu naturel.

Ces scénarios en milieu naturel peuvent être effectués sur un jour.

Quelles pièces faut-il présenter ?

  • Brevet de plongeur niveau 3 de la FFESSM (copie de la carte double face FFESSM/ CMAS).
  • Certificat médical établi depuis moins d’un an.
  • Cours Emergency First Response de PADI ou diplôme de secourisme (CAFSAN, protection civile ou autre) reconnu par la FFESSM.
  • Justification de réalisation satisfaisante des exercices tels que décrits ci-dessus (copie issue du carnet de plongée, ou du passeport, ou de la fiche justificative), et justification de la révision des connaissances telle que décrite précédemment.
  • Chèque suivant tarif en vigueur

Procédure administrative

L’instructeur PADI fait remplir et signer une enveloppe PIC au plongeur et lui délivre :

  • La carte nominative temporaire portant la mention : “PADI Rescue”.

Le plongeur recevra directement à son adresse la carte définitive par la voie administrative habituelle.

Le livret de certification P3 est téléchargeable ici

Niveau 4

Prérogatives – Aptitudes générales

Le brevet de « Guide de Palanquée – Niveau 4 » (GP-N4) de la FFESSM atteste de la maîtrise des compétences requises pour exercer la fonction de Guide de Palanquée en exploration définie par le Code du Sport (Etablissements organisant la pratique de la plongée subaquatique Art. A.322-71 à A. 322-101 et ses annexes notamment annexe III-15b de la sous-section 1).

Cet encadrant possède les compétences générales suivantes :

  • C1 « Accueil des plongeurs » : accueillir, conseiller et répondre aux demandes des plongeurs et du public.
  • C5 « Organisation » : participer à l’organisation de l’activité.
  • C6 « Sécurisation de l’activité » : sécuriser l’activité, prévenir les risques et intervenir si besoin.
  • C7 « Connaissances support » : posséder les connaissances en appui des compétences requises.
  • C8 « Guide d’exploration » : prendre en charge et guider un groupe de plongeurs en exploration.
  • C15 « Environnement » : connaître et respecter l’environnement subaquatique.

Les prérogatives réglementaires du GP-N4 sont définies par le Code du Sport.

De plus, le GP-N4 peut :

  • Après obtention du brevet d’Initiateur ou déclaration de stage pédagogique dans le cadre du cursus de formation MF1, exercer la fonction d’enseignant niveau 2 définie dans l’annexe III-15 b de la sous-section 1 du Code du Sport.
  • Après obtention de la qualification de « Directeur de plongée en exploration », exercer la fonction de directeur de plongée définie dans l’annexe III-15 a de la sous-section 1 du Code du Sport.

Niveaux d’organisation

L’organisation de l’examen du brevet de Guide de Palanquée – Niveau 4 (GP-N4) relève de l’autorité d’une Commission Technique Régionale (CTR). Cette organisation peut être déléguée à l’échelon départemental ou club.

Dans tous les cas, la CTR désigne le président du jury et le délégué de la CTR. Les comités départementaux ou clubs qui désirent organiser un examen doivent en faire la demande à leur CTR d’appartenance, selon les modalités définies par cette dernière et au moins 2 mois avant la date prévisionnelle de début de l’examen, quel qu’en soit le lieu.

Un président de CTR peut regrouper des examens en fonction de la répartition géographique, des dates et (ou) du nombre de candidats.
Si l’examen se déroule à l’étranger, dans les COM, Collectivités Territoriales ou Collectivités Départementales non rattachées à un comité régional,  le président de la Commission Technique Nationale (CTN) est habilité à déroger aux présentes conditions.

L’ensemble de l’examen (3 groupes d’épreuves) doit se dérouler de façon continue dans un délai maximum de 4 jours, exception faite de conditions météo très défavorables et jugées telles par le jury. Cependant, une CTR ou une Commission Technique d’un de ses Organes Déconcentrés (avec accord de la CTR) peut dissocier les épreuves théoriques (Groupe 3) d’une part des épreuves pratiques et de condition physique (Groupes 1 et 2) d’autre part, à condition que le candidat participe à l’ensemble des épreuves théoriques d’une part et de condition physique et de pratique d’autre part organisées par cette même CTR.

Le livret de certification P4 est téléchargeable ici

Niveau 5

Prérogatives – Aptitudes générales

La qualification de Directeur de Plongée – Niveau 5 de la FFESSM atteste de la maîtrise des compétences requises pour exercer la fonction de Directeur de Plongée (P5) définie dans le Code du Sport (Etablissements organisant la pratique de la plongée subaquatique Art. A.322-71 à A. 322-101 et ses annexes notamment annexe III-15b de la sous-section 1).

Elles s’exercent sous la responsabilité du président de club où se déroule l’activité.

Il peut valider sur le carnet de plongée les plongées effectuées par les plongeurs présents sur le bateau. La validation de ces plongées ne sont pas prises en compte dans le nombre de plongées minimum requis pour l’accès aux brevets d’état (signature faite par un E3 minimum).

Cet encadrant possède les compétences générales suivantes :

  • C1 « Accueil des plongeurs » : accueillir, conseiller et répondre aux demandes des plongeurs et du public.
  • C4 « Site de plongée » : choisir un site de plongée.
  • C5 « Organisation » : organiser, planifier le déroulement de l’activité.
  • C6 « Sécuriser l’activité » : sécuriser l’activité, prévenir les risques et intervenir si besoin.
  • C7 « Connaissances support » : posséder les connaissances en appui des compétences requises.
  • C9 « Directeur de Plongée » : attester de la fonction de Directeur de Plongée

Niveaux d’organisation

La qualification Directeur de Plongée est délivrée dans le cadre d’une évaluation continue des compétences. Il n’y a pas de chronologie imposée pour l’acquisition des compétences.

  • La certification est délivrée au niveau d’un club affilié ou d’une structure commerciale agréée, sous la responsabilité du président du club ou du responsable de la structure, par un E3 (licencié) minimum.
  • Le club ou la structure doit valider la certification sur le passeport du lauréat et lui remettre, éventuellement et sur sa demande, un diplôme. Le passeport et le diplôme doivent comporter le cachet officiel du club ou de la structure.
  • Le club ou la structure doit enregistrer la certification sur le site internet www.ffessm.fr pour que le siège national de la FFESSM puisse éditer la carte double face FFESSM/INTERNATIONAL et l’adresser au candidat. Le siège national de la FFESSM garde en archive les informations concernant les certifications.

Duplicata

Les duplicata des cartes double face FFESSM/INTERNATIONAL sont délivrés par le siège national de la FESSM.

Le livret de certification P5 est téléchargeable ici